Sophro d'Or21

06 77 70 93 55

2 cour du château 21160 Perrigny-Lès-Dijon

contact@valerie-bal-sophrologue.fr

Séance sur rendez-vous au cabinet ou à domicile

Avant de mettre en valeur le lien entre Sophrologie et respiration, commençons par donner une définition de la première. La Sophrologie est donc une méthode basée principalement sur la respiration, ayant pour objectif d’harmoniser le corps et le mental dans une relation sereine et positive. Evidemment cette définition m’est toute personnelle et vous pouvez élargir votre connaissance théorique de cette méthode en allant sur des sites dédiés à la Sophrologie (Fédération française de Sophrologie (FFDS), Chambre Syndicale de la Sophrologie) ou autres. Il y a du bon à être curieux.

Pour la respiration, puisqu’il s’agit d’une fonction vitale très largement partagée, je laisse la place au Larousse qui la définit comme l’action de respirer et respirer comme absorber et rejeter l’air pour renouveler l’oxygène dans l’organisme pour entretenir la vie.

J’ajoute à cela qu’il s’agit d’une fonction vitale automatique, cyclique et adaptée qui assure les échanges gazeux mais également, la seule fonction vitale sur laquelle nous pouvons agir en toute conscience, par une action volontaire. Nous pouvons donc avoir une respiration volontaire, conscientisée. Une respiration volontaire et conscientisée ! C’est-à-dire que nous pouvons agir sur nos cycles respiratoires dans la mesure du possible et les vivre pleinement ! Quel bonheur !

Ainsi, l’idée de prendre conscience de notre respiration est l’idée de prendre conscience qu’il existe une autre façon d’appréhender notre quotidien. Le fait de prendre conscience de notre respiration , le fait de savoir que nous pouvons l’observer, interagir avec elle et dans quelque temps peut-être, de l’utiliser pour être plus sereins(es), c’est savoir que nous sommes capables de sortir de nos conduites quotidiennes automatiques. D’avoir peut-être un nouveau regard sur nous-même, nos capacités voire sur les autres. De ce qu’ils nous renvoient, de ce que nous ressentons. La respiration c’est le véhicule ou le chemin, choisissez l’image qui vous plait le plus, qui nous mènera d’une conscience extérieure à une conscience intérieure. D’un monde extérieur à notre monde intérieur. Et c’est cet outil naturellement mis à notre disposition par la vie qu’utilise la Sophrologie pour éveiller nos consciences et nos corps à de nouveaux possibles. Ce qui ne veut pas dire que tout sera devenu facile mais plutôt que les choses auront peut-être plus de sens parce que notre regard sera différent.

Le pouvoir de la respiration sur l’ensemble de nos organes est tout simplement étonnant et la relation entre notre respiration et notre état émotionnel évidente. Ainsi notre respiration ne sera pas la même si nous sommes allongées sur un transat à admirer la mer bleue sous le soleil, si un client vient nous hurler dessus ou si nous venons d’avoir une prise de bec avec nos rejetons ou notre conjoint. La respiration est le premier moyen d’expression de notre corps pour traduire ( et nous ne nous en rendons parfois pas compte) ce que nous ressentons au plus profond de nous-même.

Il est à noter qu’il n’y a pas de mauvaises respirations mais plutôt des réponses respiratoires inadaptées à ce que nous vivons à l’instant T.

Même si je suis une fan inconditionnelle de la respiration consciente et de son alliance avec la Sophrologie, ne me croyez pas sur parole, soyez curieux, aventurez-vous plus loin, plus profondément dans la conscience de votre respiration, dans la conscience d’une nouvelle relation entre votre corps et votre mental .

Je serai à vos côtés pour vous guider dans la découverte de ce nouveau regard sur vous-même et sur le monde.

Articles recommandés